Tag Archives: JongUn

Kim Jong-un qualifie les États-Unis de “plus grand ennemi” de la Corée du Nord

Kim Jong-un qualifie les États-Unis de “plus grand ennemi” de la Corée du Nord

[ad_1]

À moins de deux semaines de l’investiture de Joe Biden, lors du 8e Congrès du parti au pouvoir, le leader nord-coréen a qualifié les États-Unis de « plus grand ennemi » de son pays. Il a également annoncé un plan visant à doter la Corée du Nord d’un sous-marin nucléaire.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a affirmé que les États-Unis sont le « plus grand ennemi » de son pays, une déclaration provocatrice à l’adresse de la première puissance mondiale à moins de deux semaines du début de mandat du président élu Joe Biden. Kim Jong-un a également assuré que son pays allait se doter d’un sous-marin nucléaire, a rapporté samedi 9 janvier l’agence officielle KCNA.

Pyongyang « devrait se concentrer et se développer en vue de subvertir les États-Unis, le plus grand obstacle à notre révolution et notre plus grand ennemi », a-t-il déclaré selon l’agence lors du 8e Congrès du parti au pouvoir.

Sa déclaration intervient moins de deux semaines avant la prise de fonctions de Joe Biden à la présidence des États-Unis et alors que les relations entre Kim Jong-un et le président sortant Donald Trump ont été tumultueuses.

Négociations au point mort

Après avoir échangé insultes et menaces de guerre nucléaire, Kim Jong-un et le président américain Donald Trump avaient opéré un extraordinaire rapprochement, marqué par des rencontres aussi historiques que symboliques. Mais aucun progrès n’a été réalisé sur l’épineux dossier des programmes nucléaire et balistique de Pyongyang. Et les négociations sont au point mort depuis l’échec retentissant du deuxième sommet entre les deux hommes fin février 2019 à Hanoi.

Une des raisons de cette impasse a été l’absence de consensus sur les concessions que la Corée du Nord devrait faire en échange d’une levée des sanctions internationales pesant sur elle. Mais Donald Trump n’a jamais inspiré à la Corée du Nord la haine qu’elle voue à Joe Biden, un « chien enragé » qu’il faudrait « battre à mort ». De son côté, le président élu a qualifié Kim Jong-un de « voyou ».

« Quelle que soit la personne au pouvoir (aux États-Unis, NDLR), la vraie nature de sa politique contre la Corée du Nord ne va jamais changer », a déclaré Kim Jong-un sans nommer Joe Biden, selon KCNA. Autant de propos qui seront perçus comme une provocation à l’adresse de la nouvelle administration américaine. « L’addition pour les sommets de Singapour et Hanoï est arrivée à échéance », a tweeté l’analyste Ankit Panda de Carnegie Endowment. « Et c’est à l’administration Biden de la régler », a-t-il estimé.

Vers un sous-marin nucléaire nord-coréen

Sous la présidence de Joe Biden, les États-Unis devraient revenir à une approche beaucoup plus classique vis-à-vis de Pyongyang, en insistant notamment sur le fait qu’il faudra des progrès importants au niveau de groupes de travail avant même d’envisager une nouvelle rencontre entre chefs d’États. Kim Jong-un « voit une impasse qui n’est pas près d’évoluer », estime Harry Kazianis, expert auprès du Center for the National Interest.

De son côté, la Corée du Nord justifie ses programmes nucléaires interdits par la communauté internationale par la menace que Washington ferait peser sur la survie même de son régime. Et celui-ci a pendant des décennies alloué au développement de ces programmes de vastes ressources, quitte à écoper de sanctions toujours plus pénalisantes pour son économie et sa population.

Le processus Kim-Trump a eu pour intermédiaire le président sud-coréen Moon Jae-in, mais le dirigeant nord-coréen a accusé Séoul de violer les accords intercoréens. Pyongyang a reproché à Séoul d’ignorer ses mises en garde visant à faire « cesser les manœuvres militaires conjointes avec les États-Unis ».

Depuis l’arrivée de Kim Jong-un au pouvoir il y a neuf ans, ces programmes ont fait de remarquables avancées, avec notamment plusieurs essais nucléaires et le test d’un missile susceptible d’atteindre le territoire continental américain.

Lors de la réunion du Parti des travailleurs, le dirigeant nord-coréen a également annoncé que son pays avait établi un plan visant à se doter d’un sous-marin nucléaire. « De nouvelles recherches de planification pour un sous-marin nucléaire ont été menées à bien et sont sur le point d’entrer dans le processus d’examen final », a-t-il déclaré selon l’agence. Le pays devrait « développer davantage la technologie nucléaire » et produire des ogives nucléaires légères et de petite taille pour être utilisées « en fonction des cibles visées », a-t-il ajouté.

Avec AFP

[ad_2]

Source link

Pohjois-Korean Kim Jong-un jätti uudenvuodenpuheen väliin

Pohjois-Korean Kim Jong-un jätti uudenvuodenpuheen väliin

[ad_1]

Pohjois-Korean diktaattori kirjoitti kansalleen kirjeen puheen pitämisen sijaan.

Kuvassa Kim Jong-un kirjoittaa kansalleen uudenvuodenpäivänä lähettämäänsä kirjettä.Kuvassa Kim Jong-un kirjoittaa kansalleen uudenvuodenpäivänä lähettämäänsä kirjettä.

Kuvassa Kim Jong-un kirjoittaa kansalleen uudenvuodenpäivänä lähettämäänsä kirjettä. Reuters

Pohjois-Korean johtaja Kim Jong-un on muistanut kansaa kirjeellä perinteisen uudenvuodenpuheensa sijaan. Uutistoimisto Al Jazeeran mukaan Kim kiitti käsinkirjoitetussa kirjeessään kansaa luottamuksesta sekä tuesta ”vaikeiden aikojen aikana” sekä toivotti heille hyvää terveyttä. Kyseessä on ensimmäinen kerta, kun Kim kirjoittaa kansalle uudenvuodenpäivän kirjeen.

– Työskentelen kovasti luodakseni uuden aikakauden, jolla kansamme toiveet ja haaveet toteutuvat, Kim lausuu kirjeessään.

Tyypillisesti Kim Jong-un pitää kansalle puheen vuoden ensimmäisenä päivänä, mutta tällä kertaa puheen peruuntuminen oli odotettua. Kimin odotetaan kuitenkin puhuvan kansalle tammikuun alussa, jolloin Pohjois-Koreassa järjestetään työväenpuolueen ensimmäinen kongressi. Kokouksessa Kimin odotetaan esimerkiksi kertovan maan uudesta viisivuotisesta taloussuunnitelmasta sekä tekevän poliittisia kannanottoja.

Virallisten tietojen mukaan Pohjois-Koreassa ei ole yhtäkään koronavirustartuntaa, mutta väitteen todenperäisyyttä on epäilty laajalti. Kim on kuitenkin myöntänyt, että koronavirus on negatiivisesti maan talouteen, sillä esimerkiksi rajoja tärkeimmän kauppakumppani Kiinan kanssa on täytynyt sulkea viruksen leviämisen ehkäisemiseksi.

Kim on aiemmin myös pahoitellut koronaviruksen Pohjois-Koreaan aiheuttamia taloudellisia vaikeuksia sekä sitä, ettei hän ole pystynyt pitämään lupaustaan maansa talouden parantamiseksi.

Kim Jong-unin uudenvuoden viettoon kuului myös vierailu maan pääkaupunki Pjongjanissa sijaitsevassa ”auringon palatsissa”, jossa hän kävi kunnioittamassa isänsä Kim Jong-ilin sekä isoisänsä Kim Il-sungin muistoa.

[ad_2]

Source link

Kim Jong-Un marks New Year with visit to tomb of his father and grandfather – World News

Kim Jong-Un marks New Year with visit to tomb of his father and grandfather – World News

[ad_1]

North Korean leader Kim Jong-Un  marked the New Year with a visit the tomb of his father and grandfather, according to state media.

As the clock struck midnight, Kim as well as other senior leaders visited the Kumsusan Palace of the Sun.

It is where the bodies of his father and grandfather – the previous rulers of North Korea – lie preserved under glass. 

The leader also marked the New Year with a letter to the country’s citizens, state media reported.

In the letter, he is believed to have offered thanks to the people for having trusted and supported the ruling Party even in the “difficult” times.

There was no immediate sign he would give a speech as he has in past years.

The North Korean leader has previously apologised for failing to fulfil promises of economic improvement and for the hardships citizens have endured as a result of international sanctions and strict measures aimed at preventing a coronavirus outbreak.



North Korean leader Kim Jong Un pens a letter to all people on New Year’s day

“In the new year, too, I will work hard to bring earlier the new era in which the ideals and desires of our people will come true,” Kim wrote, according to KCNA.

North Korea has said it has no confirmed cases of coronavirus, though officials in South Korea and the United States say that is unlikely.

Its economy has been strained by self-imposed border lockdowns and other strident measures to prevent an outbreak.



There was no immediate sign Kim Jong Un would give a speech as he has in past years

Crowds of partiers wearing face masks rang in the new year at a concert and fireworks show in the main square in the North Korean capital Pyongyang on Thursday night.

As Kim visited the Kumsusan Palace of the Sun, he was also accompanied by delegates to the Eighth Party Congress, a rare political gathering due to be held some time in early January, KCNA reported.

Together the leaders and the delegates “hardened their firm pledge to glorify the 8th Congress of the Party as the watershed in the development of the Party and the revolution,” KCNA said.

Kim is expected to use the congress to announce a new five-year economic plan, make leadership changes, and make other political statements.



[ad_2]

Source link